Magic Warriors

Quelle sera votre place ?
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Il n'y a personne. Tu n'as pas le droit de me contredire. Je n'existe que dans ton esprit, je ne suis pas là, et si d'autres pensent que je suis là, c'est que leur esprit est connecté au tien. » || Tykär

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tykär



Messages : 13
Date d'inscription : 01/06/2016

Feuille de personnage
Nom: Tykär
Alignement: Chaotique Neutre
Tiques dorées: 6

MessageSujet: « Il n'y a personne. Tu n'as pas le droit de me contredire. Je n'existe que dans ton esprit, je ne suis pas là, et si d'autres pensent que je suis là, c'est que leur esprit est connecté au tien. » || Tykär    Mer 1 Juin - 2:35


<< Tykär >>


- INFORMATIONS IMPORTANTES -
Ton personnage !
Noms : Tykär, depuis toujours. Elle a commencé par se nommer Petit Idéal, puis par Nuage Idéal et ensuite, le nom de Tykär lui a été attribué.
Âge : Sans âge. Bien sûr qu'elle n'est pas sans âge. Elle a 25 lunes.
Sexe : Une apparition n'a pas de sexe. Elle est une simple femelle.
Clan : Fantôme. Elle faisait auparavant partie d'un Clan, mais elle est aujourd'hui solitaire
Rang : Nul. Pas de rang. Il n'y a rien d'autre à ajouter.
Alignement : Je n'obéis à rien, à aucune règle vivante. Chaotique neutre.
Derrière l'écran:

PUF : Luny.
Âge : Je ne communique pas cette information.
Niveau en rpg : À vous de voir.
Avis sur le forum : Il est beau, il me semble intéressant, mais vide. D:
Autres : //
- POUVOIR(S) : -

La température change selon son humeur.

«Elle obtint le pouvoir de changer la température au gré de son humeur pour déverser sa colère dans les orages, pour apporter sa joie dans les éclaircies, pour faire apparaître son désespoir dans la monotonie des longues pluies fortes et denses.»


- DESCRIPTION PHYSIQUE : -


http://prntscr.com/baua4s

Je n'ai pas de pelage, je n'ai pas de forme physique. Je suis un fantôme, une apparition, une projection. Je n'ai pas de pelage, de couleur, je n'ai pas de regard, je n'existe pas.

Elle a un pelage spécial. On pourrait le dire noir ou blanc, tacheté de la couleur opposée. En fait, c'est un mélange asymétrique de noir et de blanc sans qu'il n'y ait une réelle couleur prédominante. Le bas de ses pattes sont blanches, en revanche. À certains endroits, le blanc et le noir se mélangent pour former des petites tâches grises. Elle est petite, très petite. Mais elle est forte et agile. Elle semble si frêle. Elle ne l'est pas, surtout pas quand elle s'énerve parce qu'à sa petite taille, l'adrénaline coule plus rapidement, de façon souvent plus concentrée. Son poils semble hérissé en permanence, parfois il donne l'impression d'être nuageux, et alors elle semble encore plus étrange. Ses oreilles sont longues, rondes, et sur le dessus, il n'y a presque pas de poils, alors on voit sa peau rose. La disposition des couleurs sur son visage lui donnent un air constamment sérieux et presque.. dangereux. Son regard est tout aussi étrange que son pelage. Il allie le bleu océan au bleu turquoise. On y décèle des touches de vert algue, parfois même vert émeraude. Son œil droit est plus pâle que son œil gauche. Ses yeux sont tout de même assez petits. Elle a une petite queue, ni trop courte ni trop longue, dans la moyenne et un pelage plutôt court, ce qui lui donne son aspect hérissé. Elle a encore beaucoup de duvet sous son poils d'adulte.

Tykär est très mince, ce qui va avec sa petite taille. Elle est donc légère, presque volatile et ne fait point de bruits lorsqu'elle marche. Elle est très discrète dans sa démarche, presque chasseresse à temps plein. Ses coussinets frôlent le sol, ne produisent qu'un son infime qui se perd dans les bruits naturels de la forêt. Ainsi, elle ne laisse pas d'empreintes non plus ou alors ses empreintes s'effacent rapidement, ce qui l'aide à appuyer ses dires comme quoi elle n'existe pas. Elle semble aussi légère qu'une plume, elle semble presque voler. Bien évidemment, ce n'est pas le cas. Rien qu'une illusion. Son pelage est toujours propre, son regard toujours vif, alerte, jamais amorphe. Le plus étrange dans ce regard outre les couleurs, les nuances de couleurs, c'est cette petite flamme, petite lueur, petite étincelle, de détermination excessive, de folie qui y brille en permanence sans s'atténuer ne serait-ce qu'une seconde.
Tykär est une solitaire, mais sa grâce et sa beauté singulière laissent souvent penser à une domestique. Seuls les muscles roulant sous son pelage et sa minceur presque maigreur trahissent son statut de solitaire.  




- DESCRIPTION MENTALE : -


Je n'existe pas. Non, attends. Ne dis pas que j'existe, ne me contredis pas. Je sais, tu me vois. Je sais, tu ne me crois pas. Je sais, ce n'est pas facile à croire, mais crois-moi, je n'existe pas. Je ne suis que l'apparition irréelle formée par ton esprit à des fins que je ne comprends pas, que tu ne comprendras que plus tard, ou peut-être même jamais. Je n'existe pas, tu comprends ? Je ne suis qu'un mirage, quelque chose qui s'effacera avec le temps, après une discussion, dès que tu tourneras le dos. Je sais, parfois, les autres me voient, mais ils sont connectés à ton esprit, vous êtes tous connectés et vous croyez que j'existe alors que c'est faux. Sortez des rêves, des mirages, et vous verrez que je ne suis pas là, que mes pas ne laissent pas d'empruntes, que je ne suis juste pas vivante.

Il paraît que je suis convaincante, manipulatrice, et que je sais comprendre les gens, entrer dans leur esprit, jouer avec eux. Il paraît que je sais les convaincre des choses les plus folles. C'est étrange, non ? Étrange de se dire qu'on peut former quelque chose dans l'esprit d'une autre personne et peut-être même trouver le moyen de le pousser à faire quelque chose qu'il n'aurait jamais fait, comme tuer, ou encore aller plus loin qu'il n'en aurait cru capable, dépasser ses peurs, ses craintes ou au contraire s'y enfoncer. Il paraît que je suis capable de pousser les chats très loin. Je ne sais pas, je ne suis pas d'accord, comment puis-je faire cela sans exister même ? Ce n'est pas possible.
Il paraît que je suis déterminée, que quand je suis sûre d'une chose, je ne lâche pas l'affaire, et que jamais on ne pourrait me faire dévier de mes idées. Il paraît que je suis un peu fermée d'esprit quand ce que les autres me disent entre en contradiction avec mes convictions à moi. Je ne suis pas d'accord. Je n'ai pas de convictions. Une apparition ne peut pas avoir de conviction.

Il paraît que je suis persévérante et que quand j'échoue, j'essaie encore. Il paraît que je ne suis pas méchante, juste un peu irritable. Il paraît que je suis nerveuse, toujours sur mes gardes et que je ne fais pas facilement confiance. Il paraît que je suis mystérieuse, parce que je ne parle pas de moi, mais il n'y a rien à dire. Je n'existe pas et n'ai jamais existé. Il paraît que je me mets facilement en colère quand on me contredit, mais que je suis tout de même assez douce autrement. Il paraît que je suis discrète et que je fuis les regards, que je ne peux jamais soutenir un regard et que le mien dévie toujours quand on tente un contact visuel. Il paraît que je suis assez égoïste, et il paraît que je me fais des idées, que je crois qu'on me suit, que je n'arrête pas de me cacher, de fuir, alors que je suis seule et que personne ne me pourchasse. Il paraît que je ne suis pas toujours compréhensible, que mes paroles peuvent se perdre quand je parle, et ne pas avoir forcément de sens. Il paraît que je suis curieuse, que je veux tout connaître du monde qui m'entoure, des groupes de chats qui m'entourent. Il paraît que je suis patiente, que je peux attendre une réponse pendant de longues minutes, de longues heures, de même pour une proie. Il paraît que je suis respectueuse et que je n'insisterais jamais pour obtenir quelque chose, une réponse, un droit, ou autre même.

Il paraît que lorsque j'aime, je suis protectrice, mais pas jalouse ni possessive. Il paraît que je suis intrépide et que rien ne me fait peur, que je peux me jeter dans les flammes pour sauver la peau d'un chat me tenant à cœur. Il paraît que quand je tiens à un chat, je suis attentionnée et que je veux toujours qu'il aille bien, qu'il ne soit pas blessé. Il paraît que quand j'aime, je suis fidèle et complètement dévouée. Il paraît aussi que j'aime apprendre et que j'apprends vite et retiens vite. Il paraît que je peux me montrer enfantine par moment, mais que je suis souvent très mature et réfléchie. Il paraît que je suis imaginative et que pour moi, le domaine de l'imagination n'a pas de limites, que je peux créer des frontières dans le ciel, dans l'eau, dans les flammes puis les détruire, il paraît que j'aime imaginer, construire des histoires et les conter. Il paraît que je suis franche, que je ne mens pas sur ce que je pense et que parfois, ça peut être blessant parce qu'apparemment, je n'ai pas de diplomatie. Et il paraît aussi que mes émotions ne sont jamais fixes, que je peux être joyeuse du soleil puis irritée des rayons qui me chauffent le pelage. Puis, il paraît que je sais me faire rassurante, qu'avec moi, on est sûr de ne pas avoir peur, que j'ai les bons mots pour apaiser les cœurs apeurés.

Et surtout, il paraît que j'existe.


- MY STORY -


Je n'ai aucune histoire, je ne suis rien. Rien d'autre qu'une apparition sans vie, sans passé, sans avenir, un mirage qui s'efface et revient et pourtant, ma tête est pleine d'histoires. Et je retiens bien, alors quelque part, une apparition à des souvenirs, seulement pas de vie, pas de passé, pas de naissance, pas de mort. Tu dois retenir que je n'existe pas bien que j'ai des souvenirs. Tu dois retenir que je suis rien d'autre que l'effet de ton imagination. Je ne suis pas dangereuse, ne me provoques pas, ne provoques pas ton esprit.

× À la lueur d'une flamme brûlant dans un cœur épuisé,
Aux souvenirs éclatés d'un esprit tourmenté qui ne cesse de s'égarer,
L'infinie descente vers les enfers n'a de sens qu'à l'inattendue,
Apparitions miraculeuses mais ô combien empoisonnées d'espoirs venus.×



La pluie tombait fortement sur la forêt, elle tombait et faisait en sorte que les chats demeuraient cachés, sauf les chats de ce Clan, le Clan de la Cascade, où l'eau était bien importante. Cette fin de journée précise, tous étaient près de la pouponnière, tous attendaient, nerveux, impatients et attendris à la fois. Une naissance, n'était-ce donc pas une bonne nouvelle ? Une portée, une reine qui mettait bas, cela n'était rien d'autre qu'une nouvelle ravissant tout le Clan, parce que c'était une saison rude que la saison des neiges et alors qu'elle terminait, quoi de plus beau qu'une portée pour souligner l'arrivée des belles saisons ? Et puis alors, un cri d'une souffrance sans nom déchira le silence lourd qui s'était formé, cri suivit de plusieurs autres et puis de gémissements. Une boule, deux boules, trois boules de poils. Trois boules de poils magnifiques observées par leur mère emplie d'une tendresse qui ne possédait de limite que la limite de l'imaginaire. Tout allait bien.
Si seulement. Si seulement cela avait pu durer.

Eau Mystérieuse, voilà le nom de la reine qui s'occupait avec la plus grande attention et la plus grande affection de ses enfants. Deux mâles et une femelle. L'idéal. Parce qu'Eau Mystérieuse avait toujours voulu une femelle, mais son compagne, Piques Glacées, désirait des mâles. La mère décida, sans grande surprise, de nommer sa petite Petit Idéal. C'était exactement ce que la petite chatte était, un idéal, un compromis, un consensus non-dit, mais sous-entendu. Les mâles furent nommés par le guerrier. Petite Rayure, pour son pelage rayé et Petit Nuage, lui également pour son pelage. Le temps dans la pouponnière fut calme. Rythmé par les cris de joie, par les petites batailles, par les rires, par les pleurs, par un apprentissage qui débutait dès le plus jeune âge. Petit Idéal était plus calme, plus réservée, mais souvent plus persévérante et déterminée. Dans ses yeux de glace, néanmoins, demeurait quelque chose de vague et incertain. Ce n'était pas grave, c'est un mystère à percer, un doux mystère, peut-être même celui de l'enfance pendant laquelle on ne se posait pas des milliers de questions qui n'avaient point de sens. On ne chercha pas plus loin dans cette lueur instable, incompréhensible, trop profonde, et pourtant trop à la surface. On ne chercha aucune réponse, on la laissa grandir. Et tout semblait aller comme cela devait aller, tout semblait être pour le mieux. Elle grandissait, avec ses frères. Elle s'amusait, ils s'amusaient, ils prenaient en muscles, ils prenaient en taille, mais elle a toujours été la plus petite.  

Parfois, on se pose des questions. Parfois, Petit Idéal ne paraît plus si idéale. Elle fixe le vide, elle ne réagit plus, elle semble ailleurs. Mais c'est rare. Et elle revient toujours, alors on oublie. C'est toujours plus facile oublier ce qui parvient à nous inquiéter. Et puis finalement vint ce jour où les trois petits eurent six lunes et que ce fut leur baptême. Petite Rayure devint Nuage Rayé et obtint le pouvoir d'illuminer les alentours et d'aveugler à l'aide d'un éclair. Petit Nuage devint Nuage Glacial en raison de son pelage blanc rappelant la saison froide et lui, il obtint le pouvoir de créer de petits morceaux de glace pour les envoyer sur son adversaire. Et elle, elle prit le nom de Nuage Idéal. Elle reçut comme pouvoir quelque chose qui lui semblait, sur le coup, bien étrange. Mais le monde lui semblait étrange, elle ne comprenait pas le monde, elle ne comprenait pas les attentes. Elle ne comprenait pas le monde simplement, les chats, elle comprenait rien. Elle obtint le pouvoir de changer la température au gré de son humeur pour déverser sa colère dans les orages, pour apporter sa joie dans les éclaircies, pour faire apparaître son désespoir dans la monotonie des longues pluies fortes et denses. Un pouvoir qui ne lui disait rien, rien du tout, comme l'espoir, comme la peur, comme la vie ou encore la mort, parce que la vie et la mort ne faisaient qu'un. Nuage Idéal avait dans l'esprit des questions, mais pas de réponses. Est-ce cela qui la poussa à devenir encore plus elle, encore plus loin ? Est-ce cela même qui la propulsa vers les cieux, mais l'enfouit dans les ténèbres sous terre ? À voir. À comprendre. Peut-être est-ce même une de ses situations sans l'ombre miracle d'une réponse.

Nuage Idéal entreprit son apprentissage comme ses frères. Elle était agile, assez forte, pas très rapide, mais se rattrapait par son esprit stratégique qui lui permettait maintes coups bas. Elle était inventive, assez créative, et ne suivait pas forcément les règles de son mentor qui s'exaspérait par les histoires inventées de son apprentie qui faisait preuve d'une imagination sans bornes, sans failles. Un mentor qui se retrouvait énervé aussi, par moment, de la façon que sa novice avait de convaincre les autres des biens fondés de son histoire. Elle se trouvait là, elle avait cette capacité à... à rendre ses paroles tellement vivantes qu'on ne voulait plus que l'écouter. Parfois, elle disparaissait littéralement du camp, on ne la revoyait que plusieurs jours plus tard. « Les nuages étaient bleus et le ciel était blanc. C'était si loin et si magique ! Mon souffle en avait été coupé... Je ne comprends pas pourquoi les guerriers ne nous apportent pas là. C'est à des jours de marche, je veux bien, mais c'est si différent d'ici que ça en vaut le coup ! J'aurais tant aimé que vous soyez avec moi. »  À chaque fois, sa voix prend des intonations étranges. Et ses récits changeaient la météo.  
Nuage Idéal l'était, étrange. Spéciale, mais ô combien aimée et appréciée.

Le temps passait. Elle était bien près de passer au rang supérieur, de devenir guerrière. Son apprentissage prenait fin, elle était forte, elle était agile, mais pas rapide, mais ce n'était pas grave. Elle était irritable. Elle était particulièrement désagréable quand le ciel était un orage, particulièrement joyeuse quand le soleil était présent.  Là était son pouvoir, après tout. On cherchait à la laisser heureuse, on essayait du moins à l'empêcher de couler dans des eaux profondes et troubles pour ne pas que la pluie ne devienne dense et empêche toute possibilité de chasse. On cherchait à la faire rire, ronronner, pour garder le ciel beau et dégagé. Et puis finalement, elle obtint son nom de guerrière. Éternel Idéal. Le ciel est éternel, se prolonge à l'infini, et par cela, son nom lui plut intensément. Et puis.. elle disparut. À dix huit lunes, elle disparut. Tout simplement. Sans préavis. Sans rien pour prévenir, sans réelle attitude.

Si elle avait été un Bipède, ou encore un chat de Bipède, peut-être aurait-on pu remarquer des comportements étranges, des évasions répétées, évasions mentales, des absences prolongées. Peut-être aurait-on pu comprendre que quelque chose n'allait pas. Était-ce son cerveau, comme chez certains Bipèdes, qui déraillait ? Était-ce quelque chose d'héréditaire ou encore le résultat du hasard, d'une dégradation des cellules de son cerveau, de ses neurones ? Était-ce une démence précoce ou encore tardive ? Pouvait-on seulement penser à des mots utilisés par les Deux-Pattes ? Peut-être pas. Et on ne le saura jamais. Éternel Idéal devint solitaire. Elle perdit même les souvenirs de son enfance, de son passé. À jamais coincée quelque part, entre la conscience et l'inconscience, perdue même dans un délire qui n'avait de fin que la fin du monde. Elle perdait les souvenirs d'Éternel Idéal. À quoi bon ? Elle n'existait plus que dans les mémoires de ceux qu'elle avait quitté sans même qu'elle ne puisse dire qui. Elle n'était plus personne. Solitaire. Errante. Elle croisait d'autres chats, parfois. Cette existence de solitaire, elle s'en souvenait parfaitement, en revanche. D'où sortait-elle le nom de Tykär ? De l'abysse de son âme, sans doute. Sans plus d'explications.

Une rencontre. Deux rencontres. Un chat tigré, blanc tigré beige, avec un peu de noir sur les yeux. Il n'était pas agressif. Il était plutôt gentil même. Tykär l'avait regardé. Elle l'avait observé. Longuement. « Qui es-tu ? Tu ne devrais pas être sur nos terres. » La voix du mâle était plutôt douce bien que grave. « Je ne peux pas être sur vos terres. Je n'existe pas. Je ne suis rien d'autre que la projection de ton subconscient qui a décidé de ne vouloir être seul. Je ne suis rien d'autre que cela. » 

Elle était bien plus que cela.
Tykär. Solitaire. Errante.
Rien d'autre que cela.
Ou peut-être plus, qui sait. Pas elle, en tout cas.  


Dernière édition par Tykär le Ven 10 Juin - 1:56, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Funèbre



Messages : 17
Date d'inscription : 29/05/2016
Age : 16
Localisation : Partout! ♥

Feuille de personnage
Nom: Étoile Funèbre
Alignement: Loyal Bon
Tiques dorées: 54

MessageSujet: Re: « Il n'y a personne. Tu n'as pas le droit de me contredire. Je n'existe que dans ton esprit, je ne suis pas là, et si d'autres pensent que je suis là, c'est que leur esprit est connecté au tien. » || Tykär    Mer 1 Juin - 2:38

Bienvenue! :3 [Je ramène du monde What a Face ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cieux Magnificients
Admin


Messages : 87
Date d'inscription : 28/04/2016

MessageSujet: Re: « Il n'y a personne. Tu n'as pas le droit de me contredire. Je n'existe que dans ton esprit, je ne suis pas là, et si d'autres pensent que je suis là, c'est que leur esprit est connecté au tien. » || Tykär    Jeu 2 Juin - 22:46

Bienvenue sur le forum ! ^^ Je te laisse finir ta présentation tranquillement xP

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-magie.meilleurforum.com
Tykär



Messages : 13
Date d'inscription : 01/06/2016

Feuille de personnage
Nom: Tykär
Alignement: Chaotique Neutre
Tiques dorées: 6

MessageSujet: Re: « Il n'y a personne. Tu n'as pas le droit de me contredire. Je n'existe que dans ton esprit, je ne suis pas là, et si d'autres pensent que je suis là, c'est que leur esprit est connecté au tien. » || Tykär    Sam 4 Juin - 7:00

Merci !

Je tenterais de la finir le plus vite possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur Gelée



Messages : 38
Date d'inscription : 30/05/2016

Feuille de personnage
Nom: Fleur Gelée
Alignement: Neutre Bon
Tiques dorées: 22

MessageSujet: Re: « Il n'y a personne. Tu n'as pas le droit de me contredire. Je n'existe que dans ton esprit, je ne suis pas là, et si d'autres pensent que je suis là, c'est que leur esprit est connecté au tien. » || Tykär    Sam 4 Juin - 18:30

Bienvenuuuuue

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre de la Discorde
Co-fondatrice


Messages : 51
Date d'inscription : 01/05/2016
Age : 21
Localisation : Dans ton ❤ !

Feuille de personnage
Nom: Ombre de la Discorde.
Alignement: Neutre Bon
Tiques dorées: 72

MessageSujet: Re: « Il n'y a personne. Tu n'as pas le droit de me contredire. Je n'existe que dans ton esprit, je ne suis pas là, et si d'autres pensent que je suis là, c'est que leur esprit est connecté au tien. » || Tykär    Jeu 9 Juin - 17:35

Bienvenue à toi et bravo Funèbre ! xD...

Comme je l'ai dit à Fritz, si tu cherche un avatar ou même un kit complet, contacte moi par MP, je suis graphiste et je vais pas tarder à faire mon atelier donc ça ce fera par MP pour le moment !
Vivement que tu termine cette magnifique fiche qu'on puisses la valider !

_________________
Moi ? Folle ? Non, je suis juste une chatte qui a de l'imagination ! He he !
thème :


Tu t'appelle Invité ? Howdy ! J'espère qu'on seras amis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theundertaleheart.forumofficiel.com/
Tykär



Messages : 13
Date d'inscription : 01/06/2016

Feuille de personnage
Nom: Tykär
Alignement: Chaotique Neutre
Tiques dorées: 6

MessageSujet: Re: « Il n'y a personne. Tu n'as pas le droit de me contredire. Je n'existe que dans ton esprit, je ne suis pas là, et si d'autres pensent que je suis là, c'est que leur esprit est connecté au tien. » || Tykär    Ven 10 Juin - 1:32

Merci ! Oui j'aimerais bien un kit. :3 Je te contacterais.
J'ai fini !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre de la Discorde
Co-fondatrice


Messages : 51
Date d'inscription : 01/05/2016
Age : 21
Localisation : Dans ton ❤ !

Feuille de personnage
Nom: Ombre de la Discorde.
Alignement: Neutre Bon
Tiques dorées: 72

MessageSujet: Re: « Il n'y a personne. Tu n'as pas le droit de me contredire. Je n'existe que dans ton esprit, je ne suis pas là, et si d'autres pensent que je suis là, c'est que leur esprit est connecté au tien. » || Tykär    Ven 10 Juin - 20:48

Beautiful fiche Tyräk !

Très belle plume si je puis dire, et j'adore ton chat-cripan !
Je n'ai que deux mots à dire : validé !

Désormais cher solitaire, n'oublis pas de m'envoyer les dix points pour la fiche de ton personnage ainsi que son pouvoir puisqu'il l'as conservé.

Et surtout... Bon RP petit chat !

_________________
Moi ? Folle ? Non, je suis juste une chatte qui a de l'imagination ! He he !
thème :


Tu t'appelle Invité ? Howdy ! J'espère qu'on seras amis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theundertaleheart.forumofficiel.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Il n'y a personne. Tu n'as pas le droit de me contredire. Je n'existe que dans ton esprit, je ne suis pas là, et si d'autres pensent que je suis là, c'est que leur esprit est connecté au tien. » || Tykär    

Revenir en haut Aller en bas
 
« Il n'y a personne. Tu n'as pas le droit de me contredire. Je n'existe que dans ton esprit, je ne suis pas là, et si d'autres pensent que je suis là, c'est que leur esprit est connecté au tien. » || Tykär
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Je préfère être détesté pour ce que je suis, qu'être aimé pour ce que je ne suis pas" — Kiril
» Suis-je c'que les gens pensent que je suis ? Ou bien suis-je c'que je suis, quoi qu'les gens pensent : tu me suis ? | Nuage de Lierre
» Rain ♫
» Addison Il parait que j’ai tout : je suis beau, jeune, riche. À un détail près : je suis beau, jeune, riche et lucide. Et c’est ce détail qui fout tout en l’air.
» Quelle évolution d'Evoli es-tu ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic Warriors :: Avant de vous aventurer dans les bois... :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: